Attention à la marche !

C’est l’intitulé du célèbre jeu de divertissement télévisuel,  mais c’est aussi la recommandation la plus employée pour éviter la chute d’un camarade dans les escaliers. Malgré tout le bon sens de ce conseil, il n’est pas suffisant pour éviter tout accident dans les escaliers. A titre d’exemple, on estime les conséquences des chutes dans les escaliers au Royaume-Uni à, chaque année :

  • 250 000 accidents
  • 100 000 blessés
  • 100 accidents mortels

Ainsi, un programme a été mis en place par le Bureau de la Santé et de la Sécurité britannique en 2005 afin de faire une sorte d’inventaire des publications scientifiques traitant des chutes dans les escaliers et d’en tirer des conclusions pratiques.

Falls on Stairways – Literature Review

20 ans de recherches ont permis de mettre en lumière plusieurs facteurs de risque tels :

  • La descente d’un escalier plutôt que sa montée
  • Des populations particulièrement exposées (personnes âgées, femmes portant des talons aiguilles, personnes infirmes…)
  • Des dimensionnements d’escaliers ne respectant pas les règles de l’art
  • Les volées droites plus que les escaliers tournants
  • Des facteurs plus imprévisibles (alcool, lecture, téléphone…)

Ainsi, pour réduire le nombre de chutes, les auteurs de la publication proposent :

  • Des améliorations pour la fabrication des escaliers : augmenter les girons, mettre aussi souvent que possible des main-courantes, des nez de marches…
  • D’améliorer l’environnement de l’escalier : nettoyage et maintenance réguliers, bon éclairage…
  • L’utilisation d’un panneau de signalisation tel que notre fameux « Attention à la marche »

ATTENTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *