Escalier hélicoïdal à sortie droite

Escalier hélicoïdal à sortie droite

La réalisation de cet escalier à sortie droite montre la possibilité pour un escalier hélicoïdal d’arriver parallèlement au rampant d’un comble aménagé. Cette disposition permet une utilisation optimale de l’espace au rez de chaussée et à l’étage. Pour ce duplex au dernier étage d’un immeuble de la Ville de Paris, le choix de l’architecte et de l’entreprise générale est de traiter la partie tournante en acier brut et la partie haute droite en béton au lieu de la réalisation habituelle en métal entre deux limons plats. Bel ensemble où le noir de l’acier ressort sur le fond blanc des murs et de la charpente peints en blanc.

La sortie droite reçoit deux rampes : à gauche raccordée à celle de l’hélicoïdal, à droite soudée à la terminaison du fût.
L’escalier répond à la réglementation accessibilité intérieur des logements pour les exigences géométriques suivantes : passage 80 cm, hauteurs de marches 18 cm, giron 24 cm à 35 cm du « mur ». Cette distance étant retenue par les documents d’interprétation de la règlementation accessibilité comme :

  • une demi-largeur de personne tenant la main courante (d’après document de référence du CNFLRH sur les caractéristiques dimensionnelles nécessaires pour les personnes handicapées)
  • + les 10 cm dus au débord de la main courante.

Pour ce qui est du départ de la main courante, la réglementation prévoit notamment comme sur cette illustration du site officiel consacré à la règlementation PMR :

  • une hauteur entre 0.80 et 1 m
  • un prolongement horizontal de la longueur d’une marche sans créer d’obstacle au niveau des circulations horizontales

main courante accessibilite 2
La mise en oeuvre de ce raccord demande donc au moins, à condition d’en avoir la place 35 cm environ pour laisser descendre descendre la main courante à 1 m puis passer à l’horizontale sur la valeur d’une marche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *