Escalier de secours hélicoïdal + droit

Cet escalier de secours a pour fonction de permettre l’évacuation en cas d’incendie des joueurs de tennis et des spectateurs de la salle d’un prestigieux club « bleu et blanc » de la capitale. La mise aux normes de l’escalier de secours était requise, notamment pour accueillir en sécurité les compétitions FFT. Les trois courts sont installés 11 mètres sous le niveau de la rue et de la dalle parking par où s’effectue la sortie. L’ancien escalier très abimé ne répondait pas du tout aux normes de sécurité, notamment l’article CO 56 du règlement de sécurité pour les ERP qui traite des escaliers tournants pour issues de secours.

Le départ s’effectue par 9 marches droites le long du mur, pour ne pas empièter sur l’aire de jeu, puis atteint au bout d’un tour la coursive en béton niveau 4 mètres réservée aux spectateurs. Ensuite l’escalier monte par deux tours et quart et une sortie droite sous l’édicule du parking. Au total 68 marches et deux paliers !. la géométrie de l’escalier permet d’obtenir 3 mètres de hauteur libre partout au dessus de l’aire de jeu.

Installation escalier

L’escalier est construit autour d’un fût de 170 mm avec marches et contremarches en tôle larmée (hauteurs inférieures à 17 cm), ceinturées par limon plat et rampe débillardée de hauteur 1 mètre avec soubassement en tôle perforée. Ce type d’escalier, très doux et très protégé par la rampe se parcourt sans appréhension malgré sa hauteur impressionnante.
Toutes les pièces de l’escalier ont du être approvisionnées à la corde au niveau des courts par le trémie de l’escalier’ après démontage de l’ancien escalier, et ont été soudées sur place pour une rigidité maximum, avant application d’une peinture polyuréthanne en finition.

garde corps coursive

La mise en conformité de l’installation est complétée par le remplacement des 115 mètres de garde corps de la coursive : entièrement soudés sur place comme l’escalier. Hauteur 72 cm au dessus du muret avec une trame de 1.5 m et montants de 50 x 20 mm pour prendre la poussée de 100 daN/ml prévue par la règlementation.
Comme il convient pour ce type de réalisation, une note de calculs des ouvrages est fournie, justifiant leur résistance mécanique. Lors de sa remise à l’Ingénieur chargé du contrôle technique au moment de la réception de l’ouvrage, celui-ci, ayant parcouru et inspecté l’escalier et ses ancrages, a salué notre effort par ce compliment :

« Je n’avais pas de doute sur la solidité de votre escalier! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *