Garde-corps d’un escalier circulaire en béton

Ce type d’escalier circulaire en béton sans noyau central (nous n’en sommes pas le fabricant) est assez inhabituel dans une maison contemporaine : il est composé de marches hourdées au mortier et d’un limon poutre en béton armé. Restait pour nos clients à faire exécuter autour de l’escalier et du vide de l’étage un garde corps visuellement élégant et léger.
Il est composé d’une main courante en fer plat 40 x 8 et de sous lisses fines en fer rond. Trois sous lisses sur le rampant et quatre en plus à l’étage pour former une sorte de soubassement, inspiré de la norme, en protection du bas du garde corps.

Techniquement, la réalisation d’un tel garde-corps passe par les étapes suivantes pour maîtriser convenablement les irrégularités de l’escalier en béton :

  • un relevé des dimensions sur place : rayon, hauteur et angle de la montée
  • la mise en forme en atelier du fer plat des mains courantes
  • la présentation et les retouches sur place des main courantes
  • ensuite la fabrication en atelier des garde-corps
  • enfin la pose sur chantier.

Les platines de fixation des garde-corps sont soudées sur place après mise à longueur précise des montants. Ensuite scellement au mortier chimique de tiges filetées pour fixer solidement les garde-corps sans endommager les nervures minces en béton.

Finalement, ce témoignage de satisfaction reçu par SMS :
« Je tenais à vous féliciter pour le travail : nous sommes ravis ! »

garde-corps-premier-etage

gardecorps-balance-beton

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *