Lionel, les escaliers, c’est son affaire !

Vous cherchez à entreprendre la fabrication d’un escalier ou au moins vous vous intéressez à sa conception : Lionel est un acteur incontournable du web !

Lionel Ponnelle a construit sa cyber réputation à partir d’une page perso qui récapitule l’ensemble de ses recherches sur le calcul des escaliers. Ainsi, il vous propose le téléchargement de ses feuilles excel pour aider au calcul de votre escalier. Bien référencé ce site perso apparaît dans les premiers résultats d’une requête comme « calcul escalier ». Si bien référencé et intéressant qu’en moins de trois ans il aura reçu 400 000 visites !

lionel avatarMais son activité sur Internet ne s’arrête pas là. Lionel est également très présent sur les forums Bricozone version française et belge : son avatar y est un escalier colimaçon avec sa rampe à barreaudage. Sur ces forums, il  répond en expert à de très nombreuses demandes concernant les escaliers et fait preuve de beaucoup de pédagogie et de patience pour dénouer les nombreuses contraintes propres à chaque chantier. De plus, il publie sur ces forums les plans d’escaliers qu’il étudie pour les bricoleurs plutôt doués voulant réaliser leur propre escalier en métal, en bois, en béton voire même en pierre. Ainsi à fin janvier 2010, Lionel avait déjà réalisé près de 2200 plans !

Véritable passionné, il se rend parfois sur les chantiers où les escaliers de sa conception seront fabriqués et installés. Et comme ce jeune retraité de la RATP réside en Seine et Marne, il a accepté de venir nous rencontrer il y a quelques jours pour nous faire partager ses expériences, échanger et visiter nos ateliers…

1 Comment

  1. Heureux de voir que mon « p’pa » passe à la postérité ! 😉

    Y a-t-il moyen de visiter l’usine dans laquelle vous fabriquez vos escaliers ? J’adore voir l’envers du décors, les machines en actions, bref ce qui se passe sous le capot… et dans la mesure où je suis voisin (je réside à Chelles), je peux aisément me libérer en fonction de vos disponibilités.

    Cordialement,

    damien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *